Amarengo

Articles and news

Pétrologie

La latite est une roche effusive porphyrique composée de phénocristaux de plagioclase et de feldspath K (parfois de sanidine) en proportions presque égales, peu ou pas de quartz et d’une masse souterraine finement cristalline ou vitreuse. Le clinopyroxène est le minéral ferromagnésien le plus courant, mais l’orthopyroxène, l’olivine et, plus rarement, la hornblende peuvent survenir, tandis que la biotite est couramment présente. Lorsqu’elle est cristalline, la masse souterraine peut être trachytique avec des lattes de sanidine et de plagioclase, de minerai de Fe et de certains constituants mafiques, généralement le clinopyroxène. Une latite de quartz est une rhyodacite.

Le terme latite est utilisé dans la classification des roches volcaniques communes par Streckeisen (1979) pour les roches entre trachyte et andésite-basalte, de nombreux auteurs considérant les latites comme équivalentes aux trachyandésites et aux trachybasaltes. Cependant, certains auteurs attribuent des latites à la série des roches shosonitiques, avec un K2O relativement élevé et une composition chimique entre l’andésite et la trachyandésite (Middlemost, 1985). D’autres auteurs distinguent les latites…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.