Amarengo

Articles and news

Aperçu des Jets de New York 2020: Demis de coin

En 2018, les Jets de New York ont accordé à Trumaine Johnson un contrat massif de 72,5 millions de dollars sur cinq ans. La dernière saison morte, les Jets ont ré-signé Darryl Roberts pour un contrat de trois ans et 18 millions de dollars pour jouer en face de Johnson. Rapidement, presque aussi vite qu’ils ont signé leurs contrats, les blessures et le mauvais jeu ont pris le dessus sur leur temps à Florham Park. Maintenant, seul Roberts est sur une liste de la NFL pour le camp d’entraînement – et ce n’est pas avec les Jets.

Les jours de surpayer les demis de coin en agence libre sont terminés pour les Jets, au moins pour 2020. L’équipe a confiance en sa jeune salle de demi de coin et en sa capacité à tenir le fort pendant 16 matchs dans la défense de Gregg Williams. Alors, qui a exactement gagné la confiance du front office des Jets de ne pas utiliser un capital élevé sur les nouveaux demis de coin?

2020 Jets de New York: Aperçu du demi de coin

Les partants: Pierre Désir (CB1), Blessuan Austin (CB2) et Brian Poole (Slot)

Trouver des joyaux cachés est l’une des choses les plus difficiles à faire dans le football. Dans la NFL, l’accent est mis sur les meilleurs espoirs et agents libres, laissant peu d’attention aux joueurs moins connus. Et pour les Jets, ils ont toute une unité de demi de coin remplie de joueurs qui tentent de gagner leur maintien dans la ligue.

Le premier est l’ancien partant des Colts d’Indianapolis Pierre Désir. En rejoignant Gang Green pour un contrat d’un an, Desir offre un coin expérimenté qui sort d’une année en baisse en 2019. Le bientôt âgé de 30 ans espère retrouver sa forme à partir de 2018, lorsqu’il a terminé avec une note impressionnante de 77,7 de PFF. Il devra rester en bonne santé, mais Desir commence le camp d’entraînement en tant que favori pour être le coin limite supérieur des Jets.

Pendant ce temps, une compétition incontournable aura lieu en face de Désir. Les Jets ont plusieurs jeunes corners qui se sont levés pour commencer en 2019 et chercheront à le faire à nouveau. Pourtant, le coin de deuxième année Blessuan Austin semble avoir le dessus. Ses problèmes de genou de l’université semblent être derrière lui, car une fois qu’il a rejoint l’équipe en semaine 10, il n’a jamais regardé en arrière. Le choix de sixième tour de Rutgers a commencé six matchs sur sept, avec un fumble forcé, six déviations et une note prometteuse de 71,4 à son nom. À seulement 24 ans, Austin aura l’occasion de prouver qu’il est une option à l’extérieur.

Last but not least est le demi de coin le plus précieux des Jets depuis une saison en Brian Poole. De retour sur un contrat d’un an, le joueur de 27 ans cherche à reproduire une saison 2019 dominée. Terminant au neuvième rang de la ligue, Poole espère montrer que son année de carrière n’a pas été un hasard. Le trio de départ des Jets a le potentiel d’être un groupe solide et cohérent pour le secondaire de Gregg Williams. Cependant, si les choses retournent au sud, les Jets ont plus d’options internes.

Les sauvegardes: Bryce Hall

Chaque année au repêchage de la NFL, quelques espoirs se retrouvent à glisser en raison de problèmes de blessures. Pour Bryce Hall, il ne fait pas exception. Entrant dans la saison de repêchage en tant que choix attendu au deuxième jour, sa blessure à la cheville de fin de saison l’a vu tomber au troisième jour. Néanmoins, les Jets ont peut-être acquis le vol du repêchage au cinquième tour.

À 6’1″ et 202 lb, le produit Virginia est entré dans la gamme débutée en première année et n’a jamais regardé en arrière. Dans sa première année junior, Hall a totalisé 62 plaqués, deux interceptions, deux fumbles forcés et 21 déviations en seulement 13 matchs. Il n’y a aucun doute quant au talent de Hall. Il devient simplement si Hall peut rester en bonne santé ou non.

La bulle: Arthur Maulet, Quincy Wilson, Nate Hairston, Lamar Jackson et Javelin Guidry

Derrière les quatre premiers demis de coin, les Jets ont une compétition de demi de coin pleine d’anciens Colts et de recrues. La saison 2019 prometteuse d’Arthur Maulet face à Austin fait de lui le favori pour une place dans la liste. Après avoir passé du temps avec les Saints et les Colts de la Nouvelle-Orléans, Maulet a fait partie de la formation des Jets au camp d’entraînement la saison dernière. En 12 matchs (six départs), Maulet a totalisé 38 plaqués, cinq pour une défaite et une interception en route vers une solide note de 65,2.

Quincy Wilson et Nate Hairston rejoignent Maulet dans la bataille des anciens Colts. Wilson, 24 ans, entame sa quatrième saison en Floride. Il a bien performé lors de ses deux premières saisons avant de s’effondrer la saison dernière. En fin de compte, les Jets ont échangé le 211e choix au total contre Wilson dans l’espoir qu’il puisse devenir le joueur que les Colts ont déjà pris au deuxième tour. Quant à Hairston, les Jets ont échangé l’ancien choix de cinquième tour juste avant le début de la saison 2019. Hairston a joué 11 matchs, commençant en six, bien que ses problèmes de couverture aient conduit à un temps de jeu incohérent.

En ce qui concerne les recrues, commençons par Lamar Jackson, MVP non NFL. À 6’2″ et 208 lb, le Nebraska prospect apporte une excellente taille à l’extérieur. Bien qu’il n’ait pas une grande vitesse longue ou une défense de course, Jackson s’adapte au moule d’un coin limite gros corps. Presque tout le contraire de Jackson, le Javelot Guidry apporte de la vitesse dans un petit cadre. À 5’9″ et 191 lb, Guidry ne va pas rivaliser avec Julio Jones ou DeAndre Hopkins de la NFL. Étant donné son manque de compétences au ballon, Guidry offre une vitesse d’élite sur les équipes spéciales et une capacité de plaquage de qualité dans la fente. Alors que Jackson peut offrir un avantage plus immédiat en défense, Guidry devra trouver son chemin en couverture contre des récepteurs NFL plus puissants. Les deux ont une chance de faire partie de la liste, bien que la longueur de Jackson lui donne un avantage pour faire l’équipe.

Dernier mot sur l’avant-première des Jets de New York en 2020: Les Demis de coin

Le directeur général Joe Douglas a été très franc quant à l’apport des bonnes personnes non seulement par le biais d’une agence libre, mais également par le repêchage. Pierre Désir et Brian Poole sont deux joueurs qui ont une chance d’encaisser une grosse prochaine saison morte. Mais si Blessuan Austin et Bryce Hall – deux jeunes demis de coin très talentueux peuvent s’imposer comme des solutions potentielles à l’avenir au coin, ce serait une énorme victoire pour l’équipe. Et les jours de surpayer pour les coins vieillissants en agence libre vont enfin se terminer.

Restez à l’écoute pour le prochain article de la série d’avant-premières des Jets de New York 2020 avec Safeties!

Série d’avant-premières des Jets de New York 2020: Quarterbacks, Running Backs, Receveurs Larges, Tight Ends, Joueur de Ligne Offensive Intérieur, Plaqués Offensifs, Défenseurs DE POINTE, Joueur de Ligne Défensive Intérieur, Secondeurs

Photo principale:
Intégrer à partir de Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.